Bien appréhender la randonnée à Madère

Chaque année, des accidents de randonnée surviennent, et finissent parfois de façon dramatique. C'est le cas dans tous les pays : on déplore un grand nombre d'accidents en France, en haute montagne, mais également en moyenne montagne. Madère est une terre de randonnée, et n'échappe malheureusement pas à la règle. Pour profiter de son séjour et découvrir la nature incroyable de l'île, il convient de bien se préparer pour randonner en toute sécurité.

mer de nuages à Madère, picos
« Se retrouver littéralement au dessus d'une mer de nuages »

1 - Bien s'équiper pour randonner

On ne part pas en randonnée sans un sac à dos spécifique pour la randonnée, avec le matériel nécessaire à la bonne pratique de la marche. Le sac doit être adapté à vous, avec les différents litrages possiblse en fonction de votre pratique de la marche, entre 20 et 60 litres. Son confort doit être optimal, avec des sangles pour bien répartir le poids sur votre dos.

Que mettre ensuite dans son sac à dos :

  • Un vêtement de pluie, important à Madère. Un simple coupe-vent avec capuche peut faire l'affaire.
  • Un chapeau : chapeau de randonnée, casquette...
  • Crème solaire
  • Son pique-nique, collation et surtout de l'eau
  • Un couteau
  • Carte et boussole
  • Un mini-kit de secours
  • Une lampe frontale.

D'autres accessoires peuvent compléter le sac à dos : cordelette, sifflet, briquet, papier toilette, anti-moustique, couverture de survie.

s'équiper pour randonner
« Bien s'équiper pour randonner est vital »

La lampe frontale est vraiment nécessaire et a plusieurs utilités à Madère. Certes, elle peut être utile si on s'est perdu et que la nuit commence à tomber. Mais elle est surtout importante pour les tunnels. Il y en a de nombreux à Madère, parfois sur une longueur de plus d'un kilomètre, comme dans la levada Ribeira da Janela. Autant dire que s'y aventurer sans lampe est assez risqué.

On mettra des vêtements spécifiques pour la pratique de la randonnée, et surtout des vraies chaussures de randonnée. Madère est une île montagneuse. L'eau y est omni-présente. Il faut donc des vraies chaussures à crampon, qui ne prennent pas l'eau. Quant au fait qu'elles soient basses ou hautes, c'est à chacun de trouver chaussure à son pied. Je vous laisse découvrir cet excellent article qui permet de bien comprendre comment choisir ses chaussures. Les chaussures basses prennent aussi moins de place dans la valise.

En option, le(s) bâton(s) de randonnée. C'est optionnel et chacun peut ou pas marcher avec des bâtons.

2 - La collation et l'eau

Il n'y a rien de pire qu'une fringale au cours d'une randonnée. Avec les kilomètres et la fatigue, on perd de sa lucidité et on fait des erreurs, parfois bénines, mais qui peuvent avoir des conséquences. Un mauvais placement lors d'un pas, et c'est la cheville qui se tord. Bien s'alimenter et s'hydrater, c'est la base. En fonction de la durée du parcours, on préparera une vraie collation pour midi en plus de petits à côté : 

  • Un sandwitch pour midi, avec un fruit
  • Une petite collation, style barre de céréale + un fruit
  • Une gourde d'eau d'au moins un litre.

On n'oublie évidemment pas que Madère est particulièrement riche en fruits et légumes, et qu'il serait vraiment dommage de ne pas acheter des bons produits locaux pour se restaurer.

Place de pique nique à Madère
« L'endroit idéal pour une pause et se restaurer ? »

3 - Vérifier la météo avant de partir

Les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement à Madère. Le vent du nord peut amener la pluie et le brouillard dans les montagnes très rapidement. Certaines randonnées contiennent des passages escarpés voire des passages à fort sensation de vertige, avec le vide à quelques centimètres de ses pieds. La météo n'est pas un élément à négliger quand on randonne à Madère, et il faut adapter et choisir son parcours en conséquence à chaque journée pour ne pas se mettre en danger inutilement. Vous pouvez consulter la section météo à Madère pour anticiper le temps de la journée, et également vous servir de webcam en ligne pour avoir un aperçu.

météo menaçante sur la pointe de Sao Lourenco
« La météo peut vite changer à Madère ! »

3 - Ne pas se fier qu'à son smartphone

Les sentiers de randonnée sur l'île de Madère sont globalement bien balisés, et le réseau téléphonique est plutôt bon voire très bon. Néanmoins, partir avec seulement une trace GPS et son téléphone peut être une vraie erreur. Que faire si on fait tomber son téléphone en plein parcours, ou si une panne de batterie ou une absence de réseau survient. Pour cela, le mieux c'est d'avoir en second une carte au format 1:25000 de l'île de Madère, une boussole.

Le téléphone portable est cependant très pratique et ne doit pas être négligé : téléchargements de traces GPS et utilisation d'application de géolocalisation. Très intéressant pour savoir où on est dans le parcours et bien gérer son énergie. Il existe également des applications qui vous permettent de vous géolocaliser et de partager vos coordonnées très facilement, ce qui peut être très pratique en cas de blessure, pour partager votre localisation.

4 - Choisir les bons parcours

Il existe près de 3000 km de parcours de randonnée sur l'île de Madère : il y en a pour tous les goûts. Certaines randonnées vous emmeneront en toute sécurité et sans réelle difficulté découvrir la nature, la forêt ou les cascades de l'île. D'autres randonnées, plus éprouvantes, plus techniques, vous emmeneront sur les picos, au dessus des nuages, à quelques mètres du vide. C'est à chacun de connaître ses limites, de s'entraîner avant de partir, de pratiquer la randonnée courramment pour mieux appréhender les difficultés. Avec ses picos à + de 1800 mètres, certains randonneurs peuvent être pris de vertige, d'essouflement. Sans compter les nombreuses levadas à flanc de montagne. La bonne condition physique, la reconnaissance en amont des parcours et de ses propres limites, sont à prendre en compte pour choisir les parcours qui vont feront découvrir l'archipel de la plus belle des manières.

> Choisir ses parcours de randonnée à Madère.

Randonnée PR1 à Madère, Pico Ruivo
« Randonnée à Madère sur l'un des 20 PR officiels »

5 - Partez en groupe

Partir à plusieurs en randonnée est la manière la plus sécurisée qui soit pour éviter les accidents grave, prévenir les secours rapidement, et également intervenir rapidement. Il est d'ailleurs intéressant d'être formé aux premiers secours pour mettre un randonneur en sécurité en cas de blessure. Si vous décidez de partir seul, il faudra faire attention d'autant plus attention à tous les conseils précédent et redoubler de vigilance. Une astuce supplémentaire est de mettre au courant au moins une personne de son ou ses parcours de la journée. Il faut une personne de confiance qui saura où vous êtes si vous ne donnez pas de nouvelles le soir et qui pourra prévenir les secours, ou tenter de prendre contact avec vous si il n'y a pas de nouvelles. Vous pouvez peut être gérer cela avec votre hôte de la semaine. En général, les madériens connaissent bien leur île et pourront vous conseiller.

La préparation et la bonne connaissance du terrain est essentielle pour une expérience de randonnée réussie et en toute sécurité. Ne négligez pas tous les aspects et consignes de sécurité, aucune randonnée n'est facile et même si la randonnée à Madère est particulièrement bien balisée, la météo changeante et les chemins à flanc de falaise peuvent être de vrais dangers pour les randonneurs, avertis ou non. Faîtes attention si vous voulez profiter de toute la richesse de la nature madérienne !

Commentaires

Aucun commentaire publié actuellement.

Ajouter un commentaire :


Top
Comment
Share