Fanal, la forêt vue par Michael Schlegel

Lorsque j'ai commencé mes recherches sur la forêt laurifère de Madère, je suis tout de suite tombé sur des dizaines et des dizaines de photos d'arbres dans la brume. Une ambiance particulière, presque surnaturelle. Le climat subtropical de Madère dans cette zone montagneuse rend la forêt humide et offre une flore dense et variée. Moi qui aime beaucoup la photographie, et particulièrement les filets d'eau, je sais qu'il y a matière à s'amuser à Madère.

Mais, revenons à nos moutons, il y a vraiment quelque chose qui m'a frappé dans les différentes photos de lauriers ancestraux que j'ai pu découvrir, c'est ce côté destructuré des arbres, et rajoutez à cela un brouillard intense et vous obtenez un lieu à photographier totalement magique. De nombreux photographes amateurs et artistes partagent ainsi leur travail, et autant dire que la forêt de Fanal est un lieu particulièrement idéale pour la photographie, entre paysages dans le brouillard et la montagne.

C'est comme ça que j'ai découverte l'artiste Michael Schlegel. C'est un photographe allemand qui a un style très particulier. Ses clichés en Noir et Blanc sont juste époustouflants, ennivrants, et il a toujours un rapport avec la nature, le vent, le brouillard, l'eau. Son travail à Madère, en 2019, est saisissant et je vous invite à vous rendre sur son site internet michaelschlegel.com pour découvrir cet artiste et sa gallerie "Fanal".

Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel
« »
Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel
« »
Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel
« Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel »
Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel
« Fanal - extrait du travail de Michael Schlegel »