Rencontre avec Florence

En lançant ma page facebook, je suis tombé sur la page casas Floeca, location de maison à Jardim do Mar, petit village au sud de Madère. Une page facebook plutôt vivante qui m'a donné envi d'en savoir plus. J'ai finalement été charmé par cette petite maison plutôt cosy et j'ai appris pleins de petites choses sur cette belle île de Madère. Habituellement, on tombe toujours sur les incontournables, les plus beaux spots etc. Sur cette page, on découvre des petits trésors sur Madère, des endroits méconnus en photo ou vidéo. Je suis donc entré en contact avec Florence qui gère cette page et nous partage ses découvertes. Elle a eu la gentillesse de bien vouloir échanger avec moi par Visio et je la remercie beaucoup pour cela.

Bonjour Florence, on peut commencer par quelques mots sur toi,
qui es-tu, comment es-tu arrivée à Madère et d'où vient le nom Floeca ?

Bonjour ! Floeca pour Florence et Carlos, mon mari qui est d'origine portugaise. Avant de partir dans le tourisme, nous travaillions ensemble dans la rénovation de maisons. Il y a quelques années, nous avons voulu nous lancer dans un projet de tourisme : on voulait associer la rénovation au tourisme, et donc à la location de maison. Notre premier projet était de partir de Montpellier direction la Guadeloupe. Et puis, un peu par hasard, des membres de ma famille ont visité l'île de Madère et en sont revenus enchantés. Quelques mois plus tard, c'est au tour de ma belle famille de nous envoyer des photos et des vidéos et qui reviennent enchantés eux aussi. Tout ça nous a donné envie de découvrir cette île à notre tour. On s'est d'abord demandé où était situé Madère. Bien souvent on confond avec l'île de Malte et la méditerranée, alors que non, Madère c'est au coeur de l'océan. On s'est renseigné, on y est allé et ce fût un vrai coup de foudre, une vraie envie de bouger et de s'y installer.

Madère, un jardin au coeur de l'Atlantique
« Madère : une destination coup de coeur pour Florence »

Du coup, changement de vie, direction Madère ?

Quand on a découvert Madère, on a tout arrêté pour y aller, il y a un peu plus de 2 ans maintenant. On a commencé à acheter une maison à Jardim do Mar qu'on a entièrement rénové pour la louer aux vacanciers. C'est une ancienne maison de ville, acollées les unes aux autres. Il y avait la cuisine en bas, et la chambre en haut, mais pas d'escaliers. Les anciens habitants étaient obligés de sortir dans la rue pour aller se coucher. On a donc créé l'escalier à l'intérieur, et la terrasse aussi. Tout a été refait à neuf. Actuellement on poursuit, on est en train de créer un deuxième logement à Jardim do Mar, et un troisième à Ponta do Sol, entre Ribeira Brava et Calheta, toujours au sud de l'île.

Pourquoi avoir choisi la ville de Ponta do Sol ?

On est tombé amoureux de la ville, du site. Ponta do Sol signifie Pointe du Soleil en français. Comme son nom l'indique, c'est un des coins les plus ensoleillé. On s'y est bien senti. On a acheté une ancienne maison madérienne et nous sommes en train de la rénover pour les touristes et vacanciers.

Parle-moi de Jardim Do Mar ?

Un petit coin de Paradis ! Jardim do Mar est l'un, si ce n'est LE, plus beau village de Madère, il est à part. Les ruelles sont étroites et le village est construit en terrasse. Il n'y a donc pas de voitures à Jardim ! En français, on peut traduire par "Jardin de la Mer", c'est un petit paradis au pied d'une montagne : même en janvier février on est en tee-shirt : c'est un peu l'été toute l'année, jamais en dessous de 20°. C'est le village le plus tempéré de l'île.

Jardim do Mar
« Jardim do Mar : le jardin de la mer »

Est-ce qu'on peut se baigner à Jardim Do Mar ?

À Jardim do Mar il y a une petite plage de galets. À la base c'est un spot de surfs : il y a beaucoup de vagues, c'est très difficile d'aller se baigner et ce n'est pas idéal avec les galets, c'est vraiment pour les surfeurs. De l'autre coté du village, Portinho (petit port en français) il y a une petite plage en béton qui descend dans l'océan. On voit les gamins qui glissent sur le ponton pieds nus avec les vagues. Jardim do Mar n'est pas très très balnéaire, par contre il y a de l'ambiance avec des bars, restaurants, accessibles en se baladant à pied.

Il y a une balade intéressante à faire dans le coin ?

Flâner au coeur du village est très agréable. Au pied de la montagne, on peut monter la Vereda do Jardim do mar (vereda qui randonnée en portugais, qu'il faut différencier des levadas (avec les canaux)). Cette vereda qui monte de 500m et qui est très sympathique à faire, c'est très beau, mais ça grimpe un peu quand même. Il y a pleins de balades à faire, je m'intéresse beaucoup à Madère et tout ce qui s'y passe. On a emmené des gens natifs de Madère faire une levada qu'ils n'avaient jamais fait de leur vie. On est tous pareils, parfois on ne va pas forcément voir ce qui se passe près de chez nous.

Revenons à ta petite maison, cette petite terrasse a l'air très sympathique. Quel apéro local tu me conseilles ?

Poncha. La poncha c'est Madère. On y cultive la banane et la canne à sucre. Avec la canne à sucre on fait du rhum. La poncha, c'est donc du rhum, avec du jus du fruit frais. Il y a la régionale, la traditionnelle, la pescador, celle des pêcheurs, la maracuja fruit de la passion, à chaque fois des goûts différents : du jus de fruit frais et le rhum. Ils te préparent ça devant toi dans les bars à poncha, tu peux aussi l'emporter. Tu peux également trouver la bouteille d'alcool seule, qu'on appelle Aguardente (eau de vie). Tu trouve du rhum directement dans les bars.

Plage de galets à Jardim do MarVin de Madère et bolo do caco, apéro en terrasse
« Soirées agréables à Jardim do Mar »


Tu l'accompagnes du bolo do caco : du pain rond cuit sur la pierre, pain a base de farine de blé et de purée de patate douce, que tu tartines de beurre aillée et c'est une tuerie. Tu en trouves partout : dans les restaurants en entrée, en remplacement du pain des hamburgers. D'ailleurs la viande est très bonne ici, ils ont leurs propres vaches dans la montagne.

Que mange-t-on à Madère ?

Pas mal de poissons, beaucoup de fruits. La brochette de la viande de vache, c'est une spécialité. Ils te la servent avec des grands pics, comme des épées, qu'ils amènent devant toi. Ils le font aussi avec des branches de laurier pour donner du goût. C'est exceptionnel, il faut connaitre les bonnes adresses mais beaucoup le font. Toutes les semaines à partir de Mars, il y a des fêtes locales, dans les quartiers, dans les villages, tu as des stands très basiques, une table et des quartiers de viande entiers, ils les découpent et tu cuis ta brochette toi même sur le barbecue au feu de bois à coté. C'est très très bon, et bien entendu tu bois la poncha avec, ou du vin portugais (je recommande celui de l'Alentejo sur le continent).

Est-ce qu'il y a des marchés, pour acheter des produits locaux ?

Les marchés locaux : ce n'est pas comme en France. il y a des marchands ambulants avec leur camion et leur haut parleur. À Prazeres au dessus de Jardim do Mar, tu as un marché tous les dimanches avec des agriculteurs locaux. Il y a aussi celui de Santo da Serra (au dessus de Camacha), plus vers l'est. Le marché de Funchal, il faut y aller avec l'appareil photo, mais oublier les achats. Sauf peut être le poisson, mais sinon les étalages de fruits et légumes sont très très beaux, il y a des femmes qui tiennent les stands en habits traditionnels. Après, les vendeurs te racollent, ils t'obligent à gouter, tu goûtes, et ils te donnent des produits pas forcément bons, pas mûrs, et c'est vraiment cher, même si on a pas l'impression. À funchal il vaut mieux se tourner vers les petits stands ambulants, des petites épiceries, des primeurs avec des tarifs plus corrects et les produits sont bons.

D'une manière plus générale, comment ça se passe autour de la langue ? Il y a beaucoup de français ?

A Madère, il n'y a pas une grosse communauté française. Des anglais, des allemands voire même des russes. On voit quand même beaucoup de francophones, on en croise, notamment à Jardim do Mar. Ca parle très souvent français dans la rue et de toute nationalité : belges, suisses, luxembourgeoise, et française bien entendu. De mon côté j'apprend le portugais. J'ai suivi des cours. Je comprend beaucoup mais je n'ai pas encore un portugais courant. Mais je suis active, j'ai créé un groupe de discussion à Funchal une fois par semaine pour parler. On discute de tout, pas de thème, car il faut pratiquer.

Et globalement, comment est la vie sur l'île ?

Madère c'est très vivant, une belle ambiance. Toutes les semaines : il y a une fête, on s'ennuie pas. Il y a souvent de la musique, on danse, des groupes, des DJ, tu danses, tu vis, c'est très populaire. Tout ce qui est en dehors de Funchal, c'est la campagne. C'est un peuple très religieux encore, très respectueux. La catholissisme est très ancré, beaucoup de cloches qui sonnent, les gens vont à la messe. C'est aussi un peuple très accueillant. Si tu croises les madériens, ils te disent bonjour, d'une manière différente en fonction de l'heure du jour : bom dia, boa tarde, boa noite... Ils sont vraiment super. J'ai pas mal voyagé, je connais bien l'Espagne, mais les portugais sont vraiment encore plus accueillants.

Fête locale à MadèreFête des fleurs à Madère
« Ambiance festive à Madère »

Et du coté nature ?

Madère c'est incroyable. C'est une petite île : ça fait que la moitié de la corse, mais il y a plein de choses à faire (en Corse aussi bien sûr !). 3000 km de randonnées (comprenant les levadas et les veredas), c'est énorme. J'aime beaucoup la levada do Alecrim à coté des 25 fontaines qui est super belle, je la préfére mais elle est moins connue. Il y a le Caldeirão Verde bien sûr qui est exceptionnelle, et aussi la levada Bica da Cana qui est très belle.

Quel est le climat à Madère ?

La température oscille entre 15 et 25° été comme hiver. C'est tempéré, subtropical et on est protégé par la montagne : les nuages sont arretés  et la pluie se déverse au nord, c'est également pour cela que c'est beaucoup plus vert et humide. Au sud, on a pas de chauffage, il fait rarement moins de 18°. Au nord, ça ne gèle pas mais ça peut descendre à 8°. Il y a quand même des bananiers. Il arrive toutefois que le pico ariero puisse géler en hiver, mais on est à 1800 m d'altitude. On trouve parfois même de la neige. Dans la même journée tu vois de la neige et tu peux aller te baigner à Calheta. Tu passes par les 4 saisons.

25° en été, ça paraît peu et pourtant le soleil tape fort ?!

Oui il faut faire attention au soleil, il n'y a pas de grosse chaleur comme en France, mais on est plus proche des tropiques, donc l'indice UV est élevé. Les personnes ceux qui craignent doivent faire attention et se protéger. On se dit il fait pas très chaud, que le soleil ne brûle pas, alors que si.

Qu'est-ce qu'on peut faire à Madère quand il pleut ?

quand il pleut, il y a les grottes volcaniques de São Vicente : ce n'est pas de la spéléo, ça se se visite il y a tout un parcours à faire, on découvre des bassins, des coulées de lave, des stalagtites, il y a aussi un simulateur qui te donne l'impression de rentrer dans le volcan, super avec les enfants. Sinon on peut visiter les caves de Funchal et découvrir le vin de Madère, qui est lié à l'histoire des explorateurs. On retrouve beaucoup de vigne à Camara de Lobos surtout. ils ont cultivé, et les explorateurs prenaient le vin. Ca ressemble un peu au martini, c'est un vin cuit. Des gens ici le font a la maison avec leur propre vigne, apres il y a des caves de vin de madere à Funchal, avec des tres vieilles bouteilles. Le vin de Madère est plus ancien que le rhum. La canne a sucre a été cultivée après. Le vin de Madère, c'est assez touristique moi je ne suis pas fan.

Toutes les photos publiées sur cette page proviennent de la page facebook de Florence.